Référencée notamment sur le site de l’office du tourisme d’Etretat, Caux vannerie est devenu un lieu de visite pour les touristes, mais aussi une étape pour des randonneurs qui aiment associer marche et découverte d’un lieu, d’un bâtiment… ou comme ici d’aller à la rencontre d’un savoir-faire ancestral, de découvrir la fabrication manuelle de paniers, de corbeilles à usage divers avec un matériau de qualité et cultivé sur place. La visite de l’oseraie, commentée par Jean-Pierre Lefebvre et sa fille Caroline Laquièvre, permet selon la période d’appréhender les différentes étapes de la transformation de l’osier. Ainsi en ce moment c’est la période de la pèlerie. Jean-Pierre explique qu’après avoir été coupées en décembre, les bottes, calibrées en différentes hauteurs, sont mises dans un routoir, un bassin où l’osier fait ses racines, remonte en végétation, ce qui permet de développer la peau sans briser le brin, ceci pour obtenir un osier blanc une fois passé à la peleuse comme le montre Caroline. Une fois pelé, l’osier est mis à sécher à l’air libre, puis rebotté par section (grosseur du brin). Il sera enfin prêt à être travailler. La fabrication des paniers et autres est du domaine de Caroline qui excelle en son art. Afin de mettre ses produits en valeur, son père a le projet de créer une boutique sur le site.

st-jouin-caux-vannerie-pelerie-001-1024x679 st-jouin-caux-vannerie-pelerie-005-1024x679 st-jouin-caux-vannerie-pelerie-010-1024x679