LA CULTURE DE L’OSIER

L'oseraie

A partir de boutures d’osier, des souches vont fournir des rameaux qui seront coupés chaque année.

Le débourrage

L’osier pousse d’Avril à Septembre, il peut atteindre plus de 3 mètres de hauteur.

La coupe

La coupe se fait de décembre à janvier, les brins d’osier sont coupés.

La pelerie

Au printemps, les brins sont sortis du routoir et, gorgés d’eau, se pèlent facilement.

De la culture au panier

L’osiériculteur-vannier cultive son osier : il faut 3 ans pour obtenir une oseraie à partir de boutures prélevées sur la souche du saule et sa durée de vie est d’une vingtaine d’années. L’osier se développe tout l’été pour atteindre une taille qui va d’un mètre à plus de trois mètres et demi. La récolte s’effectue en hiver, à sève descendante.

Il existe plusieurs centaines de variétés de saules, et des dizaines d’osiers. Les couleurs peuvent varier du blond presque blanc au vert bleuté en passant par toute la gamme des orangés et des bruns. L’osier est coupé au début de l’hiver, mis en botte et stocké les pieds dans l’eau. Au printemps, l’eau provoque un départ de sève qui va former une pellicule, celle-ci facilitera l’écorçage.

Pour écorcer l’osier, le vannier utilise une peleuse : un rouleau entraîne les tiges et l’écorce est déchiquetée. On obtient alors l’osier blanc utilisé couramment pour les produits d’intérieur. l’osier brut (avec son écorce) peut être utilisé en extérieur.

Dans tous les cas, l’osier sera mis a sécher, il sera humidifié de nouveau lors de son utilisation pour lui redonner la souplesse nécessaire.